Apprenez langues en ligne !

Home  >   50langues.com   >   français   >   arabe   >   Table des matières


81 [quatre-vingt-un]

Passé 1

 


‫81[واحد وثمانون]‬

‫صيغة الماضي 1‬

 

 
écrire
يكتب‬
yaktab
Il écrivait une lettre.
‫هو كتب رسالة.‬
hw kutib risalata.
Et elle écrivait une carte.
‫وهي كتبت بطاقة.‬
whi katabt bitaqata.
 
 
 
 
lire
يقرأ‬
yaqra
Il lisait un magazine.
‫هو قرأ مجلة.‬
hw qara mujlata.
Et elle lisait un livre.
‫وهي قرأت كتاباً.‬
whi qarat ktabaan.
 
 
 
 
prendre
يأخذ
yakhudh
Il prenait une cigarette.
‫هو أخذ سيجارة.‬
hw 'akhadh sayujarata.
Elle prenait un morceau de chocolat.
‫وهي أخذت قطعة شوكولا.‬
whi 'ukhidhat qiteatan shuukulana.
 
 
 
 
Alors qu’il était infidèle, elle était fidèle.
‫هو كان غير مخلص، أما هي فكانت مخلصة.‬
hw kan ghyr makhlasin, 'amaa hi fakanat mukhlisatan.
Alors qu’il était paresseux, elle était diligente.
‫هو كان كسولاً، أما هي فكانت مجتهدة.‬
hu kan kswlaan, 'amaa hi fakanat mujtahidata.
Alors qu’il était pauvre, elle était riche.
‫هو كان فقيراً، أما هي فكانت غنية.‬
hu kan fqyraan, 'amaa hi fakanat ghaniata.
 
 
 
 
Il n’avait pas d’argent, mais au contraire des dettes.
‫لم يكن لديه مال، وإنما ديون.‬
lam yakun ladayh malin, wa'iinama duyuwna.
Il n’avait pas de chance, mais au contraire de la malchance.
‫لم يكن محظوظاً، وإنما منحوساً.‬
lam yakun mhzwzaan, wa'iinama mnhwsaan.
Il n’avait pas de succès, mais au contraire des échecs.
‫لم يكن ناجحاً، وإنما فاشلاً.‬
lam yakun najhaan, wa'iinama fashlaan.
 
 
 
 
Il n’était pas heureux, mais au contraire malheureux.
‫لم يكن مسروراً، وإنما مستاءاً.‬
lam yakun msrwraan, wa'iinama msta'aan.
Il n’était pas chanceux, mais au contraire malchanceux.
‫لم يكن سعيداً، وإنما يائساً.‬
lam yakun seydaan, wa'iinama yaysaan.
Il n’était pas sympathique, mais au contraire antipathique.
‫لم يكن ظريفاً، وإنما ثقيل الظل.‬
lam yakun zryfaan, wa'iinama thaqil alzala.
 
 
 
 


Comment les enfants apprennent à bien parler

Dès la naissance, l'homme communique avec les autres. Les bébés pleurent lorsqu'ils veulent quelque chose. Agés de quelques mois, ils savent déjà dire quelques mots simples. Vers deux ans, ils parlent avec des phrases de trois mots. On ne peut pas influer sur le moment auquel un enfant va commencer à parler. Mais on peut avoir une influence sur la qualité de l'apprentissage des enfants de leur langue materne Pour cela, il faut tout de même porter attention à certaines choses. Ce qui compte avant tout, c'est que l'enfant qui apprend soit toujours motivé. Il doit réaliser qu'il atteint quelque chose quand il parle. Les bébés sont heureux de recevoir un sourire en retour positif. Les enfants plus âgés recherchent le dialogue avec leur environnement. Ils se réfèrent à la langue des personnes proches d'eux. C'est pourquoi le niveau de langue des parents et des éducateurs est important. Les enfants doivent aussi apprendre que le langage a de la valeur ! Cela devrait toujours leur apporter du plaisir. La lecture montre aux enfants à quel point la langue peut être passionnante. Les parents devraient aussi entreprendre le plus de choses possibles avec leurs enfants. Lorsqu'un enfant vit beaucoup de choses, il veut en parler. Les enfants grandissant dans le bilinguisme ont besoin de règles précises. Ils doivent savoir quelle langue il parle avec qui. Ainsi, leur cerveau peut apprendre à différencier les deux langues. Lorsque les enfants vont à l'école, leur langue change. Ils apprennent une nouvelle langue courante. A ce moment, il est important que les parents soient attentifs à la façon dont parle leur enfant Des études montrent que la première langue imprime le cerveau pour toujours. Ce que nous apprenons en tant qu'enfants nous accompagne tout au long de notre vie. Lorsqu'on apprend sa langue maternelle correctement, on en profite plus tard. On apprend les choses nouvelles plus vite et mieux, pas seulement les langues étrangères…

Devinez de quelle langue il s'agit !

Le letton appartient au groupe oriental des langues baltiques. Plus de 2 millions de personnes parlent le letton. La langue la plus proche du letton est le lituanien. Malgré cela ces deux langues ne se ressemblent pas beaucoup. Il est donc possible qu'un Lituanien et un Letton discutent en russe. La structure de la langue lettone est aussi moins archaïque que celle du lituanien. Dans les chants traditionnels et dans les poèmes, on trouve encore beaucoup d'éléments anciens. Ceux-ci montrent par exemple la parenté entre le letton et le latin.

Le vocabulaire letton est construit de façon très intéressante. Il comporte beaucoup de mots qui proviennent d'autres langues. Ils proviennent par exemple de l'allemand, du suédois, du russe ou de l'anglais. Mais certains mots n'ont aussi été créés que très récemment, puisqu'ils n'existaient tout simplement pas auparavant. Le letton s'écrit avec l'alphabet latin et les mots sont accentués sur la première syllabe. La grammaire présente de nombreuses particularités qui n'existent pas dans d'autres langues. Mais les règles sont toutes claires et nettes.

 


Downloads are FREE for private use, public schools and for non-commercial purposes only!
LICENCE AGREEMENT. Please report any mistakes or incorrect translations here.
Imprint - Impressum  © Copyright 2007 - 2018 Goethe Verlag Starnberg and licensors. All rights reserved.
Contact
book2 français - arabe pour débutants