Apprenez langues en ligne !

Home  >   50langues.com   >   français   >   arabe   >   Table des matières


88 [quatre-vingt-huit]

Passé des modaux 2

 


‫88[ثمانية وثمانون]‬

‫صيغة الماضي للأفعال الواصفة للحال 2‬

 

 
Mon fils ne voulait pas jouer à la poupée.
‫لم يرد ابني اللعب مع الدمية.‬
lm yuradu abnayi allaeb mae aldamiata.
Ma fille ne voulait pas jouer au football.
‫لم يرد ابني اللعب بكرة القدم.‬
lm yuradu abnaya allaeb bukrat alqadma.
Ma femme ne voulait pas jouer avec moi aux échecs.
‫لم ترد زوجتي أن تلعب الشطرنج معي.‬
lm tarud zawjati 'an taleab alshatranaj maeya.
 
 
 
 
Mes enfants ne voulaient pas faire de promenade.
‫لم يرغب أولادي القيام بنزهة.‬
lm yarghab 'awladi alqiam binuzhata.
Ils ne voulaient pas ranger la chambre.
‫لم يريدوا ترتيب الغرفة.‬
lm yuriduu tartib algharfata.
Ils ne voulaient pas aller au lit.
‫لم يريدوا الذهاب إلى الفراش.‬
lm yuriduu aldhahab 'iilaa alfurash.
 
 
 
 
Il n’avait pas le droit de manger de glace.
‫لم يسمح له بتناول البوظة.‬
lm yasmah lah bitanawul albawzata.
Il n’avait pas le droit de manger de chocolat.
‫لم يسمح له بتناول الشوكولا.‬
lam yasmah lah bitanawul alshawkula.
Il n’avait pas le droit de manger de bonbons.
‫لم يسمح له بتناول الملبس.‬
lm yasmah lah bitanawul almulbas.
 
 
 
 
Je pouvais me souhaiter quelque chose.
‫سمح لي أن أتمنى شيئاً.‬
ismah li 'an 'atamanaa shyyaan.
Je pouvais m’acheter une robe.
‫سمح لي بشراء ثوب.‬
smah li bisharaa' thawban.
Je pouvais prendre un praliné.
‫سمح لي بتناول حبة شوكولا.‬
smah li bitanawal habat shawakulana.
 
 
 
 
Est-ce que tu pouvais fumer dans l’avion ?
‫هل سمح لك بالتدخين في الطائرة؟‬
hl samah lak bialtadkhin fi altayr?
Est-ce que tu pouvais boire de la bière à l’hôpital ?
‫هل سمح لك بشرب البيرة في المشفى؟‬
hl samah lak bisharb albirat fi almashfaa؟
Est-ce que tu pouvais amener le chien à l’hôtel ?
‫هل سمح لك بإدخال الكلب إلى الفندق؟‬
hl samah lak bi'iidkhal alkalb 'iilaa alfndq?
 
 
 
 
Pendant les vacances, les enfants avaient la permission de rester longtemps dehors.
‫خلال العطلة المدرسية سمح لأطفال البقاء في الخارج لفترة طويلة.‬
khlal aleutlat almadrasiat samah li'atfal albaqa' fi alkharij lifatrat tawilat.
Ils avaient la permission de jouer longtemps dans la cour.
‫وقد سمح لهم اللعب في صحن الدار.‬
wqad samah lahum allaeb fi sihn aldaar.
Ils avaient la permission de veiller tard.
‫كما سمح لهم السهر طويلاً.‬
kma samah lahum alsahr twylaan.
 
 
 
 


Des astuces contre l'oubli

Il n'est pas toujours facile d'apprendre. Même si c'est plaisant, cela peut être fatigant. Nous sommes contents lorsque nous avons appris quelque chose. Nous sommes fiers de nous et de nos progrès. Malheureusement, nous pouvons aussi oublier ce que nous avons appris. C'est souvent un problème, particulièrement pour les langues. La plupart d'entre nous apprenons une ou plusieurs langues à l'école. Après la scolarité, ce savoir se perd souvent. Nous ne parlons presque plus cette langue. Notre langue maternelle domine la plupart du temps dans la vie quotidienne. Beaucoup de langues étrangères ne sont plus pratiquées que lors des congés. Lorsqu'un savoir n'est pas activé régulièrement, il se perd. Notre cerveau a besoin d'entraînement. On pourrait dire qu'il fonctionne comme un muscle. Ce muscle doit être activé, sinon il devient plus faible. Mais il existe des moyens d'empêcher d'oublier. Le plus important est d'utiliser encore et encore ce qui a été appris. Des rituels établis peuvent y aider. On peut prévoir un petit programme pour les différents jours de la semaine. Le lundi, on lit un livre dans la langue étrangère. Le mercredi, on écoute une radio étrangère. Le vendredi, on écrit son journal dans la langue étrangère. De cette manière, on alterne lecture, audition et écriture. Ainsi, le savoir est activé de différentes manières. Tous ces exercices n'ont pas besoin de durer longtemps, une demi-heure suffit. Mais l'important, c'est de s'entraîner régulièrement. Des études montrent qu'une chose, une fois qu'elle a été apprise, reste dans le cerveau pen Elle doit juste être ressortie de son tiroir...

Devinez de quelle langue il s'agit !

Le ______n fait partie des langues iraniennes. On le parle surtout en Iran, en Afghanistan et au Tadjikistan. Mais c'est aussi une langue importante dans d'autres pays. C'est le cas en Ouzbékistan, au Turkménistan, au Bahreïn et en Inde. Le ______n est la langue maternelle de 70 millions de personnes environ. S'y ajoutent 50 millions de locuteurs qui le maîtrisent comme langue seconde. Selon la région, on utilise différents dialectes. En Iran, c'est le dialecte tehéranais qui est considéré comme la langue standard orale.

Parallèlement, il faut apprendre aussi la langue écrite considérée comme la langue officielle. Le système d'écriture du ______n est une variante de l'alphabet arabe. Le ______n ne comporte pas d'articles. Il ne possède pas non plus de genres grammaticaux. Autrefois, le ______n était la langue véhiculaire la plus importante de l'Orient. Lorsqu'on apprend le ______n, on découvre très vite une culture fascinante. Et la littérature ______ne compte parmi les littératures les plus importantes du monde...

 


Downloads are FREE for private use, public schools and for non-commercial purposes only!
LICENCE AGREEMENT. Please report any mistakes or incorrect translations here.
Imprint - Impressum  © Copyright 2007 - 2018 Goethe Verlag Starnberg and licensors. All rights reserved.
Contact
book2 français - arabe pour débutants