Apprenez langues en ligne !
Home  >   50langues.com   >   français   >   néerlandais   >   Table des matières
46 [quarante-six]

A la discothèque
46 [zesenveertig]

In de discotheek
 Cliquez sur le texte!   
Est-ce que cette place est libre ?
Puis-je m’asseoir à côté de vous ?
Je vous en prie.
 
Comment trouvez-vous la musique ?
Un peu trop forte.
Demo Version
Demo Version
Demo Version
 
Venez-vous souvent ici ?
Non, c’est la première fois.
Demo Version
Demo Version
Demo Version
 
Voulez-vous danser ?
Plus tard, peut-être.
Demo Version
Demo Version
Demo Version
 
C’est très simple.
Je vous montrerai.
Demo Version
Demo Version
Demo Version
 
Est-ce que vous attendez quelqu’un ?
Oui, mon ami.
Demo Version
Demo Version
Demo Version
 


Les gènes influencent les langues

Le fait que nous parlions telle ou telle langue dépend de notre origine. Mais nos gènes sont, eux aussi, responsables de notre langue. Des chercheurs écossais sont parvenus à cette conclusion. Ils ont étudié pour quelles raisons l'anglais est différent du chinois. Ils ont alors découvert que les gènes jouent aussi un rôle. Car les gènes influent sur le développement de notre cerveau. C'est-à-dire qu'ils marquent les structures de notre cerveau. Ainsi est définie notre capacité à apprendre les langues. Les variantes de deux gènes sont décisives. Lorsqu'une certaine variante est rare, les langues tonales se développent. Les langues tonales sont donc parlées par les peuples qui n'ont pas cette variante de gènes. Dans les langues tonales, c'est la hauteur des tons qui décide du sens des mots. Le chinois est un exemple de langue tonale. Mais lorsque la variante de ce gène est dominante, alors d'autres langues se développent. L'anglais n'est pas une langue tonale. Les variantes de ces gènes ne sont pas réparties régulièrement. Cela signifie qu'on ne les rencontre pas partout à la même fréquence. Les langues ne survivent que lorsqu'elles sont transmises. De plus, il faut que les enfants puissent imiter leurs parents. Il faut donc qu'ils puissent apprendre correctement la langue. Ce n'est qu'à ces conditions que la langue peut être transmise de génération en gé La variante la plus ancienne est celle qui favorise les langues tonales. Il existait donc autrefois sans doute plus de langues tonales qu'aujourd'hui. Mais on ne doit pas surestimer la composante génétique. Elle ne peut que contribuer à expliquer l'évolution des langues. Il n'y a pas de gènes pour l'anglais, ni de gènes pour le chinois. Chacun peut apprendre chaque langue. On n'a pas besoin de gènes pour cela, mais juste de curiosité et de discipline !

Downloads are FREE for private use, public schools and for non-commercial purposes only!
LICENCE AGREEMENT. Please report any mistakes or incorrect translations here.
© Copyright 2007 - 2014 Goethe Verlag Starnberg and licensors. All rights reserved.
Contact book2 français - néerlandais pour débutants