Apprenez langues en ligne !

Home  >   50langues.com   >   français   >   grec   >   Table des matières


81 [quatre-vingt-un]

Passé 1

 


81 [ογδόντα ένα]

Παρελθoντικός χρόνος 1

 

 
écrire
γράφω
gráfo
Il écrivait une lettre.
Αυτός έγραψε ένα γράμμα.
Aftós égrapse éna grámma.
Et elle écrivait une carte.
Και αυτή έγραψε μία κάρτα.
Kai aftí égrapse mía kárta.
 
 
 
 
lire
διαβάζω
diavázo
Il lisait un magazine.
Αυτός διάβασε ένα περιοδικό.
Aftós diávase éna periodikó.
Et elle lisait un livre.
Και αυτή διάβασε ένα βιβλίο.
Kai aftí diávase éna vivlío.
 
 
 
 
prendre
παίρνω
paírno
Il prenait une cigarette.
Αυτός πήρε ένα τσιγάρο.
Aftós píre éna tsigáro.
Elle prenait un morceau de chocolat.
Αυτή πήρε ένα κομμάτι σοκολάτα.
Aftí píre éna kommáti sokoláta.
 
 
 
 
Alors qu’il était infidèle, elle était fidèle.
Αυτός ήταν άπιστος αλλά αυτή ήταν πιστή.
Aftós ítan ápistos allá aftí ítan pistí.
Alors qu’il était paresseux, elle était diligente.
Αυτός ήταν τεμπέλης αλλά αυτή ήταν επιμελής.
Aftós ítan tempélis allá aftí ítan epimelís.
Alors qu’il était pauvre, elle était riche.
Αυτός ήταν φτωχός αλλά αυτή ήταν πλούσια.
Aftós ítan ftochós allá aftí ítan ploúsia.
 
 
 
 
Il n’avait pas d’argent, mais au contraire des dettes.
Δεν είχε καθόλου χρήματα αλλά χρέη.
Den eíche kathólou chrímata allá chréi.
Il n’avait pas de chance, mais au contraire de la malchance.
Δεν είχε καθόλου τύχη αλλά ατυχία.
Den eíche kathólou týchi allá atychía.
Il n’avait pas de succès, mais au contraire des échecs.
Δεν είχε καθόλου επιτυχία αλλά αποτυχία.
Den eíche kathólou epitychía allá apotychía.
 
 
 
 
Il n’était pas heureux, mais au contraire malheureux.
Δεν ήταν ευχαριστημένος αλλά δυσαρεστημένος.
Den ítan efcharistiménos allá dysarestiménos.
Il n’était pas chanceux, mais au contraire malchanceux.
Δεν ήταν ευτυχισμένος αλλά δυστυχισμένος.
Den ítan eftychisménos allá dystychisménos.
Il n’était pas sympathique, mais au contraire antipathique.
Δεν ήταν συμπαθητικός αλλά αντιπαθητικός.
Den ítan sympathitikós allá antipathitikós.
 
 
 
 
 


Comment les enfants apprennent à bien parler

Dès la naissance, l'homme communique avec les autres. Les bébés pleurent lorsqu'ils veulent quelque chose. Agés de quelques mois, ils savent déjà dire quelques mots simples. Vers deux ans, ils parlent avec des phrases de trois mots. On ne peut pas influer sur le moment auquel un enfant va commencer à parler. Mais on peut avoir une influence sur la qualité de l'apprentissage des enfants de leur langue materne Pour cela, il faut tout de même porter attention à certaines choses. Ce qui compte avant tout, c'est que l'enfant qui apprend soit toujours motivé. Il doit réaliser qu'il atteint quelque chose quand il parle. Les bébés sont heureux de recevoir un sourire en retour positif. Les enfants plus âgés recherchent le dialogue avec leur environnement. Ils se réfèrent à la langue des personnes proches d'eux. C'est pourquoi le niveau de langue des parents et des éducateurs est important. Les enfants doivent aussi apprendre que le langage a de la valeur ! Cela devrait toujours leur apporter du plaisir. La lecture montre aux enfants à quel point la langue peut être passionnante. Les parents devraient aussi entreprendre le plus de choses possibles avec leurs enfants. Lorsqu'un enfant vit beaucoup de choses, il veut en parler. Les enfants grandissant dans le bilinguisme ont besoin de règles précises. Ils doivent savoir quelle langue il parle avec qui. Ainsi, leur cerveau peut apprendre à différencier les deux langues. Lorsque les enfants vont à l'école, leur langue change. Ils apprennent une nouvelle langue courante. A ce moment, il est important que les parents soient attentifs à la façon dont parle leur enfant Des études montrent que la première langue imprime le cerveau pour toujours. Ce que nous apprenons en tant qu'enfants nous accompagne tout au long de notre vie. Lorsqu'on apprend sa langue maternelle correctement, on en profite plus tard. On apprend les choses nouvelles plus vite et mieux, pas seulement les langues étrangères…

Devinez de quelle langue il s'agit !

Le ______ appartient au groupe oriental des langues baltiques. Plus de 2 millions de personnes parlent le ______. La langue la plus proche du ______ est le lituanien. Malgré cela ces deux langues ne se ressemblent pas beaucoup. Il est donc possible qu'un Lituanien et un ______ discutent en russe. La structure de la langue ______e est aussi moins archaïque que celle du lituanien. Dans les chants traditionnels et dans les poèmes, on trouve encore beaucoup d'éléments anciens. Ceux-ci montrent par exemple la parenté entre le ______ et le latin.

Le vocabulaire ______ est construit de façon très intéressante. Il comporte beaucoup de mots qui proviennent d'autres langues. Ils proviennent par exemple de l'allemand, du suédois, du russe ou de l'anglais. Mais certains mots n'ont aussi été créés que très récemment, puisqu'ils n'existaient tout simplement pas auparavant. Le ______ s'écrit avec l'alphabet latin et les mots sont accentués sur la première syllabe. La grammaire présente de nombreuses particularités qui n'existent pas dans d'autres langues. Mais les règles sont toutes claires et nettes.

 

Downloads are FREE for private use, public schools and for non-commercial purposes only!
LICENCE AGREEMENT. Please report any mistakes or incorrect translations here.
© Copyright 2007 - 2015 Goethe Verlag Starnberg and licensors. All rights reserved.
Contact
book2 français - grec pour débutants